Briser la volonté et l’énergie de l’adversaire

08 Mar 2019

Voici la suite de mon article qui s’intitulait briser les os ou détruire le Qi, Le Wing Chun a choisi.

 

J’y exposais le choix du style Wing Chun qui oriente ses objectifs de frappe en cherchant à d’abord briser la volonté et l’énergie de l’adversaire avant de le détruire physiquement.

 

Vous vous souvenez que dans le premier article je parlais des points qui se situent sur la ligne centrale, à savoir le méridien Ren, lieu où notre coup de poing Wing Chun est le plus optimum.

 

Aujourd’hui, nous allons voir que notre frappe de paume (Wang Jeung) ou notre frappe de tranchant (Fak Sao) vaut aussi sur des points spécifiques que l’on appelle en médecine traditionnelle les points « porte du ciel ».

 

Les points « Porte » sont réputés pouvoir ouvrir ou fermer la circulation énergétique entre l’intérieur et l’extérieur du corps.

 

En termes chinois on parle de gestion des entrées et sorties de l’énergie.

 

Le rôle d’une porte c’est de s’ouvrir et de se fermer, au bon moment.

 

C’est-à-dire qu’elle doit s’ouvrir quand vous souhaitez rentrer chez vous et se fermer quand vous partez.

 

Il en va de même pour le corps énergétique.

 

Lorsque l’énergie qui vous entoure est agréable et résonne favorablement avec la vôtre, il faut que les points « Porte » s’ouvrent pour recevoir cette énergie.

 

Lorsque l’environnement est désagréable, voire carrément nocif, mieux vaut que les points « Porte » se ferment pour éviter des effets délétères.

 

Si l’on rapporte cela au combat on peut facilement voir qu’en situation de bagarre on a tendance à rentrer le cou dans les épaules on appelle cela « faire la tortue ».

 

C’est ici que nos frappes interviennent car nous allons venir frapper ces points afin tout simplement que l’adversaire agisse de deux façons.

 

La première il va rentrer encore plus la tête dans le corps comme la tortue qui irait se cacher dans sa carapace et n’aurait plus que celle-ci comme défense.

 

La deuxième faire ouvrir les portes et ainsi rendre accessible à notre énergie destructrice l’entrée en profondeur dans le corps.

 

Dans les deux cas, l’énergie bloquée à cet endroit ne permet plus à l’esprit de l’adversaire d’appréhender et de penser de manière correcte avec son environnement et donc cela va réduire sa faculté d’interagir d’une manière correcte aux assauts que l’on porte.

 

Notre aptitude à ouvrir et fermer les portes nous permet d’agir sur l’observation, la bonne distance, l’interprétation correcte et bien d’autres éléments de notre psychologie.

 

Voici où se trouvent ces points.

 

 

Comme vous pouvez le constater, beaucoup se situent derrière la mâchoire inférieure.

 

Je dis souvent à mes élèves que lorsque l’on frappe avec la frappe de paume « Wang Jeung » ou le tranchant « Fak Sao » le but est d’aller chercher la base du cou et de remonter vers le haut.

 

Ainsi on peut atteindre ces points et au pire si l’on a peu de résultats sur ces points, on aura la mâchoire inférieure de l’adversaire qui viendra claquer sur la mâchoire supérieure et fera ainsi un bel écho dans la boite crânienne permettant au mieux un KO.

 

(re)Trouvez votre équilibre énergétique et psychique

Je suis praticien en medecine traditionnelle chinoise et dispense des séances d’acupuncture en tant que non-medecin.

J’ai étudié l’acupuncture en France et Hong Kong.

En France, je suis certifié en acupuncture et moxibustion, thérapie manuelle de l’école des 5 éléments dirigé par l’u des pionné de l’acupuncture en France M. Daniel Laurent.

Consultation sur rendez-vous (Pour toutes informations, vous pouvez me joindre par le formulaire de contact du site).

Lionel Roulier

Commentaires
0

Répondre

Chargement...