Accueil Forums Techniques Wing Chun Training tout seul et progression

Mots-clés : , ,

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Lionel Roulier, il y a 1 mois et 2 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #3099

    charly
    Admin bbPress

    Hello,

    Comme le sujet est un peu vide, je vais parler un peu de moi et mon work alone après un mois.

    Lionel nous dit toujours qu’il est important de travailler seul les bases et que c’est ce qu’il faisait : Il avait raison ! (encore …)

    Je dirais même plus, en travaillant seul, on n’est pas pollué sur la compréhension de son Wing Chun à soi par la présence et ce que l’autre induit chez nous.
    Je m’explique : En travaillant seul, vous pouvez imaginer l’adversaire comme vous le voulez : un gros balaise qui vous fonce dessus ? un petit teigneux qui cherche à vous kicker ? un boxeur qui vous tourne autour avec des jabs pénibles ? Bref, la seule limite, c’est votre imagination. Et le bonus, c’est que lorsque vous travaillez seul votre structure ou votre blocage (pak sao par ex) avec le coup de poing en simultané (Lin siu dai da), vous pouvez y aller franco et vous détendre complètement dans les hanches, répéter le petit pas parasite pour bien l’identifier et le supprimer avant votre pivot : le partenaire ne va pas s’impatienter parce que lui aussi veut travailler la technique.

    Vous pouvez pivoter, revenir en arrière (rewind / forward), refaire le pivot : aucune contrainte. Enfin, vous pouvez vous regarder dans le miroir pour checker votre posture sans que personne ne ricane derrière vous ou corrige votre mouvement que vous faites mal (alors que vous explorez, vous le faites mal exprès pour voir les conséquences sur votre structure par exemple).

    Justement, le faire mal alors, alors que personne n’est là pour vous corriger, n’est-ce pas prendre de mauvaises habitudes ?

    Travailler seul ne veut pas dire toujours travailler seul, ne veut pas dire ne jamais douter, ne pas essayer de comprendre comment fonctionne le mouvement, car après tout, il y a quand même le Tao pour nous guider, et avant d’atteindre le niveau pour se libérer du Tao (désapprendre), et bien nous avons, je crois, encore le temps de beaucoup travailler seul.

    Et puis travailler seul ne veut pas dire ne pas aller en cours, venir aux stages et partager une bière : le Tao encore : Tsin Tao, on y revient toujours 😊

    #3102

    Lionel Roulier
    Admin bbPress

    Salut Charly,
    Merci pour ce partage, et pour répondre à ta question ne t’inquiète pas pour ce qui est des mauvaises habitudes, il sera très facile de les chasser 😉

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Chargement...