27
Fév
2018

Parlons des 5 éléments dans le Chi Sao !

Les 5 éléments dans la pratique du Chi Sao !

Il est toujours difficile pour nous autres occidentaux de mettre en application la philosophie asiatique surtout quand on parle d’arts martiaux qui sont vus par nos cultures comme juste des techniques permettant de se battre et se défendre.

Mais si nous utilisons la vision pragmatique de cette philosophie, d’un coup nous allons retrouver un intérêt à l’idée des 5 éléments.

Afin d’appliquer cette idée dans le Chi Sao, nous allons faire un découpage en 5 de ce qu’il faut atteindre dans le Chi Sao :

La partie 1 qui est liée au Bois, est ce que les cantonnais nomment le Guo Sao, ce sont l’ensemble des techniques type boxe du Wing Chun, cela englobe les techniques de mains et les techniques de pieds.

Cette version boxée, bien sûr suit les règles du Wing Chun et est donc limitée à nos règles, qui disent que l’on ne fait pas d’esquive trop grande qui compromettrait notre équilibre et on n’encaisse pas de coups (enfin on essaie). Ces règles font de nous de moins bons boxeurs que les pratiquants de boxe anglaise qui eux apprennent les esquives rotatives et en flexion et qui vont aussi jusqu’à apprendre à encaisser les coups mais n’oublions pas que le Wing Chun c’est 5 éléments !

Le deuxième élément le Feu, est nommé Hong Djaï, qui pourrait être traduit par les contrôles, c’est dans ce mouvement que l’on apprend à contrôler les mains de l’adversaire afin de ne pas le laisser libre de boxer justement.

Le troisième mouvement le Métal, est nommé Toï Laï. Je vous vois déjà venir, non Lionel tu t’es trompé le 3eme mouvement c’est la terre. Alors il est vrai que si l’on suit la plupart des logos d’aujourd’hui la terre est placée en position 3 mais cela vient du fait des saisons et d’autres apports philosophiques, dans le Wing Chun il faut se référer a l’ancienne version où la terre est au centre des 4 autres mouvements.

 

elements

 

Le mouvement Toï Laï, est communément appelé les poussés/tirés, c’est dans ce mouvement que l’on apprend à bouger l’adversaire, à lui faire perdre sa structure voire même son équilibre.

Le quatrième mouvement est lui nommé Tau Sao que l’on pourrait traduire par manipulation, ici le but étant de manipuler les mains ou le corps de l’adversaire pour le rediriger.

Le mouvement central est la Terre, c’est tout simplement l’ensemble de nos structures de pas, c’est bien connu sans le sol il ne peut y avoir de terrain de jeux.

Pour ceux qui ont lu mon article précédent sur les 5 éléments, vous aurez lu que je lie les mouvements aux différentes formes du Wing Chun, le Siu Lim lié au bois, Cham Kiu au Feu, etc…en reliant cette symbolique et les mouvements décrits ci-dessus cela vous donne une idée d’où peuvent être prises les différentes techniques pour performer ces 5 mouvements.

Maintenant que vous avez  le découpage des 5 éléments dans le Chi Sao,ainsi que le lieu de la forme ou vous avez les techniques  cela vous donne une possibilité de travailler chaque élément seul, ou par deux ou par trois ou de les travailler dans leur ensemble.

A mettre en application lors de votre prochain Chi Sao 😉

Commentaires
0

Répondre

Chargement...